Gadget Theft est un service qui, lorsque quelqu'un se fait voler un objet tel qu'un iPod ou une clé USB, permet de localiser celui qui a commis le forfait.

Le principe consiste à installer le logiciel à la racine des données de l'objet en question : baladeur MP3, appareil photo numérique, tout ce qui peut contenir des données est concerné. Puis, quand l'appareil est connecté à un PC différent de celui du propriétaire légitime, le programme envoie au site de Gadget Theft des informations comme l'IP de l'ordinateur, sa localisation, le nom d'utilisateur utilisé, le nom de la machine, le FAI, et encore d'autre choses.



Il suffit ensuite à la victime de se connecter au site pour récupérer ces infos. Le service est gratuit, mais une version payante plus performante devrait bientôt apparaître.

Honnêtement, puisqu'il faut appeler les choses par leur nom, il s'agit d'un spyware.
Mais d'un spyware qui travaille pour la bonne cause.
De plus, ce service n'est disponible pour le moment que sur Windows, et il nécessite que le voleur accepte d'installer un driver USB au branchement de l'appareil sur le PC : c'est du social engineering, et si le voleur est un peu malin, il ne se laissera pas prendre...



Je trouve néanmoins que c'est une très bonne idée qui possède au moins le mérite d'exister.

Sources : Clubic, Lifehacker