Les machines à voter vont certainement encore faire parler d'elles, et pas vraiment en bien, suite à la diffusion de cette vidéo qui montre qu'il est possible de changer la ROM ( donc le coeur du système ) d'une machine à voter Nedap en 60 secondes en étant plusieurs et bien organisés, ce qui ressemble un peu au passage aux stands d'une Formule 1...



Le code source étant déjà disponible sur un site officiel belge comme je l'expliquais dans ce billet, cela veut dire qu'il suffirait à un groupe bien organisé de reprogrammer ce code source dans le sens souhaité, de l'injecter dans une puce ROM, et puis de choper les machines afin de procéder aux changements de toutes les puces en quelques minutes, sachant qu'en général ces machines ne sont pas scéllées...

D'accord, ce n'est pas forcément simple à mettre en oeuvre, cela reste purement théorique, mais il vaut mieux tout de même qu'une telle éventualité ne soit jamais possible, n'est-ce pas ? ;)

Source : Zataz